Sélectionner une page

Je vais te raconter une des plus belles expériences de ma vie!

Avec tous les détails croustillants

Sans rien oublier!

la première fois c’est souvent « le meilleur ou le pire »

Ça dépend des gens

Souvent la première fois on est obsédé

et on a peur,

on est timide et on manque de confiance en soi,

on a des gestes hésitants,

on va et on revient …

sans être sûr que c’est le bon moment!

On garde les yeux grands ouverts pour ne rien rater

et toi la première fois que tu as fait de la photo de rue c’était comment?

Moi la première fois

C’était au mois de juin 2017

Je me souviens que j’étais excité et j’avais peur en même temps

Peur de revenir bredouille!

Peur de n’avoir aucune maitrise sur les évènements!

Peur de ne pas savoir quoi prendre en photo

Ça me mettait une pression folle!!!

En même temps,j’aimai aussi cette sensation! 

D’être porté par le hasard total…

Ça me remettait à ma place

et ça créait en moi un sentiment d’humilité!

Qui changeait de ses sentiments de toute puissance,

que j’avais lors d’évènements.

Avant de me lance dans cette aventure…

j’ai revendu tout mon matériel!

Gros et inadéquate pour la rue,

pour m’acheter un petit appareil Fuji »léger et discret ».

Je me lance à l’assaut de la rue…(à l’attaque)

en me baladant dans mon quartier

et espère rapidement faire mouche(bzzz)

30 minutes plus tard…

toujours rien, 

pas une seule photo qui me plaise!

Je commence à douter,

à me poser des questions,

à me dire est-ce que c’est fait pour moi?

Quand soudain il se met à pleuvoir

très fort!!!

je n’ai pas prévu de parapluie,

alors je m’abrite sous un pont, 

attendant l’accalmie.

Quand je vois au loin des enfants avec leur parent courir vers moi. (les gaugau…lois)

j’ai un pressentiment!

Je me prépare revérifient mes réglages et attend tel un chasseur de gibier. (musque » qui fait peur)

Les enfants et leurs parents ralentissent une fois abrité, 

mais entre deux ponts des cordes tombent…

alors pour passer cet obstacleles enfants se lancent dans une course

et au moment où il passe sous les cordes

je déclenche

je ne suis pas sur de ma prise

alors tel un chasseur je vérifie 

et là l’instant magique.

Une larme de joie coule sur ma joue

je me souviens alors du livre l’alchimiste

Une quête commence toujours par la chance du débutant. Et s’achève toujours par l’épreuve du conquérant.

Je ressens alors une profonde émotion de joie et de soulagement en même temps.

C’est la libération(oufff)

Une confiance extraordinaire m’envahit

maintenant je sais que c’est possible

mais qu’il va falloir persévérer.

Si tu le désir cette photo est disponible à la vente en tirage limite (30 exemplaires tous formats confondus) à un prix exceptionnel de -50% seulement jusqu’au dimanche minuit dans ce lien:https://www.hakimlightman.fr/shop/#!/products/course-denfant-sous-les-ponts

De plus j’aimerait sincèrement vous remercier je ne pensai pas vendre autant d’exemplaires de mon livre « Stations »encore disponible en vente sur ce lien( en rupture de stock sur Amazon):https://tinyurl.com/ycm8dvwb

PS: il reste encore quelques places pour participer à mon workshop « photo de rue » en individuel contact en MP 😉

____
Reçois un email comme ça chaque matin en t’abonnant gratuitement aux Emails Privés d’Hakim Lightman : https://www.hakimlightman.fr